Le Monde de Zabador

 
Accueil   Etats Unis   Bretagne   Monnaies   Jeux   Galerie   Blog   Livre d'or
Deutsch English  

Tuesday June 25th, 2019

 


Le sprint du matin

Vendredi 12 Octobre 2007 à 12:56:38


Ce matin, enfin, tout a l'heure (mais je me suis couchee tard :D), j'ouvre la porte a Zab, normal, j'ouvre la fenetre, normal, et je me recouche, normal. Juste histoire de larver un peu. J'entends un chien aboyer, je me dis "normal, c la chienne enfermee" ... puis j'entends Zab qui se leve, va a la porte, et demarre sur les chapeaux de roues: PAS normal du tout ca !

A mon tour de me lever sur les chapeaux de roues, en pyjama et chaussettes. J'arrive a la porte, que vois-je ? Une meute de chien (genre 5 levriers) en train de bouffer un lapin, dans le champ a cote, juste de l'autre cote de la cloture. Evidemment, Zab, que rien n'arrete, fonce a la cloture voir ses potes. Je l'appelle, il revient pas. Il commence a courir le long de la cloture et se rapproche dangeureusement de la meute. La, je vois encore plus de chiens qui debarquent, j'entre en mode, "panique, putains de chien, je vais tous les buter" et je m'elance, telle une gazelle, dans les trucs qui piquent en tout genre. Ouf, au bout de la cloture, un espece de bout de batiment, Zab est bloque, il stoppe donc sa progression. Moi, je cours comme une cinglee en faisant "aie ouille, putain de chien !" et les chardons entrent allegrement dans mes pieds. C'est la que je vois deux mecs qui debarquent, avec encore plus de chiens (g jamais vu autant de chien de ma vie). Je ressemble a un epouvantail a moitie a poil (ben j'espere que c t pas l'homme de ma vie !) et les piquants me brulent. J'attrappe enfin Zab. Je le choppe par le collier et on repart vers la maison. Il fait la gueule, mais tant pis. Maintenant que je ne cours plus, je sens chaque piquant me rentrer dans chaque pore de ma peau, ca pique, ca brule.... Je marche en boitant, sur le cote de mes pieds, les pattes ecartees... bref, un modele d'elegance ! On arrive a la maison, voila que Zab veut y retourner, NAN MAIS OH ! Donc j'ai ferme la porte et g commence a retirer les piquants. Je me suis raye les avant-bras et j'en avais jusqu'a la taille. Je sais pas encore si je tente de recuperer les chaussettes !

Je sens que ca va etre une putain de journee !

brucenico Vendredi 12 Octobre 2007 à 15:31:09
Sexy, pyjama et chaussettes... ;)
Angie Samedi 13 Octobre 2007 à 0:44:58
Ah bah tu as ptet reussi a effrayer les chasseurs?? Et puis nan mais comment ca se fcait qu'ils chassent pres d'une ferme d'abord!!!
Ajoutez votre commentaire :
Pseudo :
Entrez votre texte ici :
Entrez le code de sécurité (obligatoire) : anti_flood

Derniers commentaires




BOLCheak
22/4/2019
Zycmals
13/4/2019
Parrain
21/12/2017
Zab'
21/12/2017
Brucenico
21/12/2017
Zab'
21/12/2017
Brucenico
21/12/2017
Zab
15/11/2016
Angie
26/10/2016
Zabador
13/2/2016

Blogroll


Whylmiark
Ken
Angie
Brucenico
Nico
Perrine
Delphine
Gaelle
                     
Derniere mise à jour: 07/12/08 21:58