Le Monde de Zabador

 
Accueil   Etats Unis   Bretagne   Monnaies   Jeux   Galerie   Blog   Livre d'or
Deutsch English  

Thursday August 06th, 2020

 

Chroniques de 2020



Janvier Février Mars Avril Mai Juin
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
 

Bon premier mai à tous !

Vendredi 01 Mai 2020 à 11:39:38

 

Je vous souhaite plein de bonheur à tous, amis zabanautes !

 
  1 Commentaire

Confinement jour 46: confection de masques chaussettes...

Jeudi 30 Avril 2020 à 20:05:53

 

Aujourd'hui, nous avons nous aussi décidé de nous faire chacun un masque-chaussette. Ça cartonne sur youtube, alors, nous avons eu envie d'essayer ! Nous avons donc pris deux vieilles chaussettes: une de Titi et une de Zab ! Première étape: le découpage...

Nous découpons d'abord le bout, puis nous ouvrons la chaussette en deux. Ensuite, il suffit de la plier et de faire deux trous pour les oreilles. Le tour est joué, il n'y a plus qu'à l'enfiler !

Puis nous répétons l'opération avec la grande chaussette et utilisons les chutes de chaussette pour Moco ! Et voila le travail, 3 masques confectionnés en moins de 10 minutes ! Ne sommes nous pas magnifiques !!???

Pour résumer, nous pouvons dire que: (1)- les tutos youtube, c'est de la merde ! (2)- ça ne fonctionne pas avec toutes les chaussettes de toute évidence ! (3)- l'effet "bec de canard" est très tendance, tant que nous ne quittons pas le camp ! (4)- Bien évidemment, ce masque laisse passer les postillons de 2cm de diamètre et ne sert donc absolument à rien ! C'est pas grave, on aura bien rigolé quand même ! ^^

Du coup, nous avons commencé à faire de vrais patrons (proposés par Diana, merci !!!), affaire à suivre !!!

 
  2 Commentaires

Confinement jour 45: c'est la fin des haricots !

Mercredi 29 Avril 2020 à 23:53:04

 

Sur le camp, c'est toujours la même routine: le matin, Titi va chercher à manger puis nous cuisine le repas. Après le petit déjeuner, il va à la pêche et l'après-midi, lorsque tout le monde se repose, il s'occupe d'améliorer nos conditions de survie. Ce matin cependant, rien ne se passe comme prévu. Au moment de cuire le riz, il ne nous en reste plus que 3 coquillages. Titi les agrémente de quelques morceaux de tomate et d'un peu de viande de pigeon sauvage. Mais c'est la fin, la fin du riz !

Vers midi, quand Titi rentre bredouille de la pêche, il parait agacé de nous voir tous étalés sur le sable chaud à l'attendre. Nous ne comprenons vraiment pas pourquoi ! Il décide donc de se construire un robot, un robot qui fera à manger, la vaisselle et le ménage. Moco, bien attentionné, propose de l'aider. Heureusement, notre plage est un vrai dépotoir et Titi trouve rapidement les matières premières nécessaires: un vieil ordinateur, un ventilateur cramé, deux guirlandes grillées avec cellule photosensible et une pile rechargeable. Il s'attelle tout de suite à la tâche !

À la tombée de la nuit, le robot n'est toujours pas fonctionnel. Du moins, nous ne le saurons pas tant que la pile n'aura pas été rechargée. Et pour la recharger, il va falloir installer une turbine dans le bocal de Poisson Tanguy. Restera à voir s'il aura assez de forces pour créer un tourbillon suffisamment fort pour faire fonctionner la turbine ! Affaire à suivre...

 
  1 Commentaire

Confinement jour 33: troisième élimination

Vendredi 17 Avril 2020 à 19:59:37

 

Ce matin, le confinement commence à nous peser. Plus personne n'a le courage d'aller chercher à manger, ni d'aller à la pêche. Nous avons faim et sommes tous affaiblis. De plus, nous savons que ce soir, il y a les éliminations. Nous passons donc la matinée les pieds dans l'eau, à ne rien faire. Vers midi, le ciel se couvre, nous rentrons dans la cabane.

L'après-midi est pluvieuse, nous restons tous confinés à l'intérieur. Titi en profite pour faire un petit peu de peinture, histoire d'égayer un peu les murs. Pendant ce temps, Moco vient nous voir un par un pour nous soumettre sa stratégie. Cela permettrait à Zab de sauver ses fesses, elle ne se fait pas prier pour suivre Moco !

À la tombée de la nuit, nous nous rendons tous au conseil, la peur au ventre. Titi est immunisé, il n'est donc pas aussi stressé que nous. Zab est la première à aller voter. Elle note "Poisson Mamy" sur son parchemin, pour suivre la stratégie élaborée par Moco. Quand son tour arrive, Poisson Mamy inscrit "Bibifoc" sur son bulletin, toujours pour suivre la stratégie à Moco. Titi vote en dernier. Zab est sereine, elle fait confiance a Moco, elle ne sort donc pas son collier d'immunité. Les autres n'en ont toujours pas trouvé. Titi commence ensuite le dépouillement: 1 voix contre Bibifoc, 5 voix contre Poisson Mamy. Poisson Mamy est éliminé !

Avant de partir, Poisson Mamy explose et traite Moco de tous les noms, il lui avait assuré de l'emmener jusqu'à la course d'orientation, il s'est bien moqué de lui ! Bibifoc s'en mêle et veut savoir qui a voté contre lui. Quand Poisson Mamy lui révèle que c'est Moco qui le lui a demandé, Bibifoc se fâche et promet de se venger au prochain conseil. Moco n'a plus un poil de sec ! Les 5 aventuriers retournent à la cabane, dans le silence le plus total.

 
  1 Commentaire

Confinement jour 27: deuxième épreuve d'immunité

Samedi 11 Avril 2020 à 19:02:43

 

Ce matin, alors que tout le monde dort sur le camp, Titi part en expédition. Il revient en milieu de matinée avec le petit déjeuner: des escargots bien gluants et des feuilles de bananier. Un peu méfiante au début, Zab finit par manger son escargot: "un peu gluant, mais appétissant !" (1). Titi, lui, se régale. Les poissons font les difficiles, ils ne veulent pas du leur. Moco et Bibifoc se jettent dessus comme sur un bol de croquettes et en mangent deux chacun ! Décidément, ce sont des boulets sur ce camp !

En début d'après-midi, nous sommes tous convoqués à l'épreuve d'immunité: l'épreuve des paresseux ! Titi est stressé, sa tête est mise à prix, il est trop fort et risque d'être éliminé par ces bons à rien de poissons ! Il faut absolument qu'il gagne ! Hop, tout le monde s'installe. L'épreuve a à peine commencé que Zab tombe déjà comme une merde mouche. Tous les autres tiennent bon !

Après 30 secondes, c'est l'hécatombe: Poisson Titi tombe en deuxième, suivi par Poisson Mamy puis Bibifoc. Moco tient 3 secondes de plus. Au bout de 35 secondes, il ne reste que Titi, c'est encore une fois le grand gagnant de cette épreuve !

Pour fêter sa deuxième victoire consécutive, Titi nous prépare une superbe quiche. Nous la mangeons tous avec appétit, elle est excellente !

En fin de journée, l'isolement pèse sur Titi. Il décide donc d'aller promener son chien, avec son attestation bien sur !

Malheureusement, l'animal n'aura pas survécu à ses multiples promenades quotidiennes...

(1): vous aurez bien sur reconnu la célèbre réplique du Roi Lion^^

 
  4 Commentaires

Confinement jour 25: deuxième jeu de confort

Jeudi 09 Avril 2020 à 23:44:56

 

Les jours se suivent et se ressemblent sur le canap camp. Heureusement, nous faisons des petits bâtons pour compter, sinon, nous ne saurions plus quel jour nous sommes. Bibifoc, Moco et Zab continuent leur programme d'hibernation pendant que Titi trime sur le camp. On n'a pas revu Poisson Mamy: est-il vivant ? Poisson Tanguy agonise. Titi continue de s'occuper du camp comme à son habitude.

Cet après-midi a eu lieu la deuxième épreuve de confort. Au programme: équilibres, roulades, roues et flip flaps. Zab n'a pas tenu la distance: après un équilibre tordu, elle a déclaré forfait, ce n'est plus de son âge tout ça ! Bibifoc a trop rampé. Moco a trop sauté. Poisson Mamy, euh... même chose. Poisson Tanguy était trop faible, il n'a pas pu participer à l'épreuve. C'est donc sans surprise que Titi remporte encore une fois l'épreuve de confort !

Dans sa grande mansuétude, il a consenti à partager sa récompense avec les autres sur le camp. Poisson Tanguy reprend des forces, il était temps. Par l'odeur alléché, Poisson Mamy a refait surface et est venu grignoter sa part du gâteau ! Les discussions concernant la prochaine élimination vont bon train: faut-il éliminer ceux qui ne font rien sur le camp ou bien Titi, qui est bien plus fort que tous les autres ???

 
  1 Commentaire

Confinement jour 21: ça swing sur le camp !

Dimanche 05 Avril 2020 à 18:38:42

 

Tout le monde va bien sur le camp. Zab continue les siestes, Bibifoc a finalement décidé de prêter main forte à Zab. Les poissons nous inquiètent: en plus de ne plus sortir de leur aquarium, ils refusent de s'alimenter. Poisson Tanguy montre des signes de fatigue. Poisson Mamy ne bouge plus, trop rouillé sans doute. Moco, quant à lui, a été pris en flagrant délit de sieste, cela restera dans les esprits lors de la prochaine élimination !

Et bien sur, pendant ce temps, Titi s'active toujours autant. Il est sur tout les fronts ! Après les excursions du matin et la pêche pour nous rapporter de quoi manger, l'entretien du feu et la cuisine, il travaille dur à l'aménagement de la cabane. Elle est de plus en plus grande et confortable. Aujourd'hui, il a décidé de s'attaquer à la déco !

En fin de journée, afin de nous redonner du baume au coeur, Titi décide de nous composer une chanson. Il a déjà trouvé le rythme principal, de quoi nous faire danser autour du feu de camp ce soir ! Nous finissons ainsi cette 3ème semaine de confinement, sur une note artistique...

 
  2 Commentaires

Confinement jour 18: quand la magie opère ...

Jeudi 02 Avril 2020 à 19:53:46

 

Toujours aucun signe du virus ce matin. Le masque anti-contamination de Titi semble être efficace. Depuis 3 jours, Poisson Mamy et Poisson Tanguy se sont auto-confinés au sein du camp: ils ne sortent plus de leur aquarium. Moco passe ses journées et ses nuits à la chasse (soit-disant !) mais il ne rapporte absolument rien à se mettre sous la dent. Il passe nous voir à chaque repas, mange son coquillage de riz, et repart. Bibifoc suit Titi partout et le regarde faire: il est en phase d'observation. Quand à Zab, elle masterise l'art de la sieste: elles sont de plus en plus longues.

À peine le petit déjeuner avalé, Titi se met au travail comme tous les jours. Le premier champ de tomate qu'il a semé peine à pousser. En attendant, il décide tout de même d'en préparer un second, le confinement promet de durer. C'est en défrichant qu'il fait une découverte incroyable !

Il trouve, enfouies sous la terre, deux magnifiques boites de conserve ! C'était inespéré, nous nous réjouissons de cette trouvaille !

L'après midi, Titi le passe à ramasser de vieux bouts de corde sur la plage et nous confectionne un super tour de magie, qu'il intitule "la corde magique", c'est franchement génial ! David Copperfield est nul à côté ! Jugez par vous-même ;-)

 
  1 Commentaire

Un froid de canard !

Mardi 31 Mars 2020 à 19:35:46

 

Chers amis zabanautes, depuis le début du confinement, je vous ai habitués à un post concernant nos aventures tous les jours. Malheureusement, depuis quelques jours, je peine à maintenir le rythme, beaucoup trop de fraises à cueillir !

Je ne vous oublie pas cependant ! Titi et moi vous avons préparé quelques surprises encore, mais entre mes cours, ceux à Titi et le grand froid (qui nous empêche tout de même depuis deux jours de faire notre épreuve de confort -- et c'est le cas de le dire !), nous n'avons pas pu finir en temps et en heure ce que nous voulions vous présenter. Un peu de patience donc...

Merci à tous ceux qui suivent nos aventures, et n'hésitez pas à commenter, ça nous fait plaisir !

 
  2 Commentaires

Confinement jour 15: une nouvelle recrue !

Lundi 30 Mars 2020 à 20:10:15

 

Ce matin, après le petit déjeuner, Titi et Moco sont partis à la pêche. Titi avait revêtu son masque anti-contamination et ses palmes pour nager plus loin. Soudain, ils sont tombés museau à museau avec un phoque !

Ce dernier, certainement attiré par le calme et la diminution de la pollution, est venu voir de plus près ce feu de camp mystérieux qu'il avait aperçu au loin. Très vite, il sympathise avec Titi et ce dernier lui propose de venir visiter notre bivouac. Bibifoc trouve notre campement formidable et nous demande s'il peut s'y installer. Nous acceptons avec plaisir. Nous voici donc maintenant de nouveau à 6 dans l'équipe Corona !

Pour sceller notre nouvelle amitié, nous avons créé notre cri de guerre: "Corona, corona, corona virus; Corona, corona, corona virus !" Hiya !

 
  1 Commentaire

Confinement jour 14: la routine s'installe

Dimanche 29 Mars 2020 à 23:18:46

 

Ce matin, nous ne montrons toujours aucun signe de l'infection par le virus. Personne n'a de fièvre. Moco ne miaule plus, Zab ne se gratte plus, les poissons ne tournent plus en rond. La routine s'installe ainsi que la dépression. Seul Titi s'active sur le camp. Peu après le petit déjeuner, la nouvelle tombe: Poisson Caroline a succombé au virus. Cela finit de nous démoraliser.

Il faut cependant continuer à survivre et pour survivre, il nous faut à manger. Tanguy retourne au nord de l'ile nous cueillir des asperges sauvages, elles sont toujours excellentes. Il nous ramène aussi du manioc et tue un autre crocodile. À midi, nous déjeunons tous ensemble puis Titi s'active à l'aménagement de la cabane, tandis que Zab, Moco et les poissons s'échinent à faire la sieste. Cela fait maintenant 14 jours que nous sommes confinés, la routine s'est installée...

 
  2 Commentaires

Confinement jour 12: deuxième élimination

Vendredi 27 Mars 2020 à 22:32:13

 

Ce matin, les regards sont fuyants. Tout le monde est à cran à cause du conseil de ce soir. Les discussions vont bon train. Les poissons ont lamentablement échoué à l'épreuve d'immunité, Moco ne manque pas de le souligner. Poisson Tanguy, lui, fait remarquer à Moco qu'il n'a pas été meilleur vu qu'il n'a même pas compris l'épreuve !

Après les discussions, Titi va à la cabane pour continuer son aménagement. Pendant ce temps, Zab fait une sieste bien méritée au soleil. Moco repart à la chasse. Après 12 jours à la vie sauvage, nos vêtements commencent à s'abimer, surtout ceux de Titi.

En fin d'après-midi, Moco revient au camp avec une belle prise: il nous sert un magnifique rat sur un plateau, nous allons nous régaler ! Il compte sans doute là dessus pour ne pas être éliminé, mais pas sur que cela fonctionne... Peu après, la nuit tombe et nous partons pour le conseil.

Nous voilà arrivés au conseil. Titi nous rappelle d'abord les règles: comme il est immunisé grâce au totem, personne n'a le droit de voter contre lui. Tour à tour, les poissons vont voter, puis Moco, Zab et enfin Titi.

Les votes terminés, Titi demande si quelqu'un possède un collier d'immunité et souhaite le jouer. Personne ne répond. Zab est soulagée que les poissons n'en aient pas trouvé ! Vient ensuite le moment du dépouillement. Le premier bulletin est une voix contre Poisson Papy.

Le second est une voix contre Poisson Mamy, ensuite, c'est une voix contre Zab (probablement un coup de Poisson Mamy !), suivie d'une voix contre Moco, puis d'une voix contre Poisson Tanguy. Chacun des 5 pouvant être éliminé a une voix contre lui. Il ne reste plus qu'un bulletin dans l'urne et il sera décisif ! La tension monte...

Avec deux voix contre lui, Poisson Papy est éliminé ! Il part sans faire de commentaire, trop vexé d'avoir échoué à l'épreuve d'immunité puis d'avoir été éliminé...

 
  2 Commentaires

Confinement jour 11: première épreuve d'immunité

Jeudi 26 Mars 2020 à 20:29:18

 

Ce matin, alors que nous sommes tous assis autour du feu à prendre notre petit déjeuner, nous réalisons tous la même chose au même moment: nous sentons tous mauvais, très mauvais ! Zab sent le lapin, Moco pue la pisse de chat, Titi fouette le camembert et les poissons sentent le poisson... pas frais ! Il est grand temps de se laver. Heureusement, nous avons la mer à proximité. Nous nous y rendons dès le coquillage de riz terminé. Tandis que nous faisons trempette, Titi et Moco trouvent une bouteille.

À l'intérieur, il y a un message. Titi le sort délicatement puis le déchiffre: c'est une convocation à l'épreuve d'immunité ! Nous nous demandons bien ce que ca va être...

Puisque les expéditions ne sont plus fructueuses (il semble que nous ayons pillé l'ile de toutes ses ressources), nous décidons de nous mettre à l'agriculture. Après tout, nous ne savons pas combien de temps nous serons confinés, autant se préparer au pire. Titi sort donc tout son matériel et nous sème un champ de tomates. Il n'y a plus qu'à attendre.

En début d'après-midi, nous nous rendons à l'épreuve d'immunité. L'épreuve consiste à sauter par dessus des obstacles sans les toucher. Moco passe en premier, mais il saute d'obstacle en obstacle. De toute évidence, il n'a pas compris l'épreuve, il est disqualifié. Zab se lance ensuite, mais touche un obstacle. Elle finit le parcours en 1 min 15 mais prend 30 secondes de pénalité, ce qui lui fait un temps de 1 min 45. Les poissons s'élancent tour à tour. Poisson Papy n'arrive pas à franchir le premier obstacle, il est trop lourd. Même chose pour Poisson Mamy, il est trop rouillé. Il a passé trop de temps dans l'eau sans doute. Poisson Tanguy réussit à sauter le premier obstacle mais il atterrit dessus, il est trop petit. Tous les trois sont donc éliminés. Enfin, c'est au tour de Titi. Il franchit tous les obstacles en 1 min 22 sans en toucher aucun. Il est donc le grand gagnant de cette épreuve et il remporte le totem d'immunité ! Il ne craint donc rien pour le conseil de demain.

 
  1 Commentaire

Confinement jour 10: la folie nous guette

Mercredi 25 Mars 2020 à 21:02:49

 

Ce matin, nous nous réveillons, épuisés de l'épreuve de la veille. Nous n'avons presque plus à manger mais nous sommes trop faibles pour tenter une expédition. Titi s'essaye à la pêche, sans succès... Moco part à la chasse, mais revient bredouille. Les poissons ne sont toujours pas rentrés de l'épreuve de confort...

Nous passons donc la journée étalés dans la cabane, à compter les mouches. Ce n'est qu'à la tombée du jour que les poissons, épuisés et desséchés, nous rejoignent sur le camp. Nous les remettons dans leur aquarium puis nous partageons tous une gamelle de riz, un coquillage par tête. Il nous en reste maintenant 287. Nous nous endormons, à bout de forces.

Cette nuit, nous faisons tous des rêves étranges. Zab rêve d'un bon gros steak, Titi d'une promenade en vélo et Moco d'une belle souris bien grise. Quant aux poissons, ils ont bien essayé de nous expliquer de quoi ils avaient rêvé, mais nous n'avons pas bien compris. Un petit manque d'oxygène peut-être... Malgré tout, nous nous endormons tous sur la même pensée: que va-t-il se passer demain ?

 
  1 Commentaire

Confinement jour 9: un peu de réconfort

Mardi 24 Mars 2020 à 20:05:33

 

Ce matin, nous rentrons au camp avec Moco, en pleine forme. Nous mangeons une gamelle de riz et un peu de manioc pour nous préparer à l'épreuve de cet après-midi. Nous avons hâte. Chacun d'entre nous espère gagner.

Pour la première épreuve, nous nous affrontons sur le parcours du combattant. Titi finit premier, Zab deuxième, Moco troisième. Quant aux poissons, ils n'ont pas encore fini l'épreuve... en espérant qu'ils ne rentrent pas trop desséchés ce soir. La deuxième épreuve est donc disputée entre les 3 premiers: il s'agit d'une course en vélo.

Le score final est serré: Zab attrape toutes les cibles en parcourant 1 km 757, tandis que Titi termine la même épreuve en 1 km 741. Moco lui, s'égare. Il a trouvé un lapin sur sa route. Titi remporte donc haut la main ce premier jeu de confort !

La récompense est à la hauteur de nos espérances: un verre de jus d'oranges bien frais et des pains au chocolat à cuire, que Titi cuit au camp grâce à notre feu. L'odeur est alléchante, Zab peste d'avoir perdu et bave en regardant Titi, le grand gagnant, se régaler ! Vivement la prochaine épreuve !

 
  2 Commentaires

Confinement jour 8: quelques rebondissements !

Lundi 23 Mars 2020 à 19:28:22

 

Ce matin, peu de nouveauté. Nous n'avons toujours pas de fièvre, nous ne toussons pas. Zab se gratte toujours mais un petit peu moins. Elle commence à reprendre allure humaine. Les poissons tournent toujours en rond, mais dans le sens inverse !

Peu après le petit déjeuner, l'équipe médicale est revenue sur le campement. Poisson Caroline est effectivement atteint du coronavirus, il a été placé sous respirateur. Pour éviter toute propagation du virus, l'équipe médicale nous a tous rapatriés pour une journée, et ils ont envoyé une équipe de dératiseurs désinfecter notre campement.

En conséquence, l'épreuve de confort qui était prévue pour cet après-midi a été reportée à demain (il est prévu que nous ré-intègrerons le camp demain matin). Dommage, nous en avions bien envie !

Suite à son hospitalisation, Poisson Caroline a été déclaré inapte à poursuivre l'aventure. Il nous quitte donc. Comme la règle le veut, c'est donc le dernier éliminé qui nous rejoindra dès demain matin: Moco est de retour ! (en espérant qu'il ait laissé les miaulements à la maison !)

 
  2 Commentaires

Confinement jour 7: le virus nous aurait-il trouvés ?

Dimanche 22 Mars 2020 à 18:55:32

 

Ce matin, c'est l'oeil enflé que Zab se lève. Toujours aucun signe de virus, mais l'allergie n'aura rien épargné à Zab. Heureusement qu'elle peut rester sur son ile, loin des regards, à se gratter en cachette. Titi va bien. Il a eu un peu peur de Zab au réveil, mais la peur s'est vite dissipée quand il s'est rendu compte que c'était bien Zab. Poisson Caroline montre quelques signes de fatigue, les autres continuent de tourner en rond.

Pour notre expédition du jour, nous décidons de continuer l'exploration du côté nord de l'ile. Nous avons attendu la marée basse, puis nous avons longé la falaise par les rochers. Cette fois, nous ne sommes pas entrés dans la grotte, nous avons continué. Après une bonne heure de marche, nous arrivons enfin de l'autre côté de la falaise. Nous avons encore une fois une excellente surprise: nous découvrons des asperges sauvages. Titi en cueille une bonne poignée pour le repas de ce soir.

Sur le chemin du retour, nous tombons nez à nez avec une femelle crocodile et son petit. Elle n'a pas l'air commode, son oeil jaune nous fixe. Zab est terrorisée, mais Titi n'a peur de rien: il saute d'abord sur la mère, puis poignarde le petit. Ensuite, il les éventre tour à tour pour enlever les boyaux avant de les ramener au camp. Croco aux asperges sauce coco avec son accompagnement de manioc, le repas de ce soir promet d'être un festin !

Pendant que Titi s'occupe de dépecer les crocos, Zab part à la recherche d'un collier d'immunité à son tour. Finalement, c'est en creusant à 15 mètres de profondeur qu'elle finit par mettre la main dessus. Elle se réjouit, Titi et elle seront en sécurité au prochain conseil.

De retour au camp, Zab voit les poissons en grande discussion. Poisson Caroline a très mal au ventre et il commence à avoir de la fièvre. Aurait-il choppé le virus ? Nous ne pouvons pas prendre le risque de le garder auprès de nous, ni pour sa santé, ni pour la nôtre. Nous appelons donc l'équipe médicale qui préfère procéder à son évacuation et le mettre en observation. Ils notent en plus qu'il souffre d'une très sévère déshydratation ! C'est sous nos yeux inquiets que Poisson Caroline est emmené. Il nous faudra attendre demain pour avoir des nouvelles...

 
  2 Commentaires

Confinement jour 6: à la recherche du collier

Samedi 21 Mars 2020 à 22:24:32

 

Ce matin, le réveil est difficile. Il a plu toute la nuit et Titi a dû rester debout pour s'occuper du feu. Nos habits sont trempés, troués même pour certains ! Seuls les poissons semblent s'en accommoder. Malgré le froid et la pluie, nous ne montrons toujours aucun symptômes de la maladie. Zab se gratte toujours.

Après le petit déjeuner, nous sommes partis en expédition. C'est maintenant devenu une routine quotidienne. Aujourd'hui, nous avons décidé d'aller explorer le côté nord de l'ile, là où ne nous étions encore jamais aventurés. Très vite, la falaise devient abrupte, et nous ne pouvons pas continuer. Nous décidons d'attendre la marée basse pour pouvoir passer par les rochers en contrebas. Alors que nous contournons la falaise par les rochers, nous découvrons l'entrée d'une grotte ! Nous décidons d'y pénétrer pour voir ce qu'il y à l'intérieur. Et là, énorme surprise: nous trouvons du manioc à profusion !

De retour à la cabane, nous nous sommes mis à la recherche du collier d'immunité : nous avons surpris les poissons à comploter contre nous. Après des heures de recherche laborieuse, Titi met enfin la main sur un collier ! Il n'a plus rien à craindre pour le prochain conseil. Demain, Zab cherchera à son tour.

L'après-midi, nous avons continué l'aménagement de la cabane et installé l'éclairage. Pour cela, il nous a fallu tirer des cables, mettre un interrupteur, et construire une lampe Pringles. Titi les a décorées.

Avec notre manioc, nous avons pu confectionner du pain. Nous avons mélangé de la poudre de manioc avec de l'eau salée et nous avons pétri la pâte pendant une bonne heure. Nous avons ensuite cuit notre préparation dans la cheminée. C'était délicieux, nous nous sommes régalés. Cela devrait nous donner des forces pour quelques jours.

Bonus vidéo: la recherche du collier d'immunité par Titi^^

 
  3 Commentaires

Confinement jour 5: première élimination

Vendredi 20 Mars 2020 à 20:42:11

 

Aujourd'hui, le temps est maussade, tout comme notre humeur. Aucune évolution de l'allergie de Zab, elle se gratte toujours autant que Moco. Titi va bien, toujours pas de fièvre à l'horizon. Les poissons tournent en rond, comme à leur habitude. Nous savons tous que ce soir, il y aura un éliminé et nous redoutons tous le conseil...

Titi et Zab se sont portés volontaires comme tous les jours pour aller chercher à manger, tandis que Moco est resté au camp avec les poissons. Espérons qu'ils ne se mangent pas entre eux et entretiennent le feu correctement. Notre expédition du jour s'est passée dans le silence le plus total. Des alliances se forment et personne ne sait que penser des autres. Arrivés au fin fond de la forêt, nous avons eu l'excellente surprise de trouver des mangues. Nous allons nous régaler !

Sur le chemin du retour, nous sommes tombés sur un arbuste très rare, le fromagerapéinier, et pas n'importe lequel, le présidentiel ! Cet arbuste en voie d'extinction se trouve généralement en Italie ou en Savoie, parfois en Normandie, mais rarement dans notre région. De plus, il ne produit que tous les 4 ans ! La récolte a été bonne, nous avons eu de la chance ! Nous espérons pouvoir tenir une semaine, peut-être plus.

Le reste de la journée, nous l'avons passée au campement avec les poissons. À notre retour, Moco était parti se promener. Ce soir, après une journée au ralenti, c'est penauds que nous nous rendons tous au conseil. S'en suit une petite mise au point avec Moco et les poissons: il serait temps qu'ils participent à la vie du camp ! Moco se défend et dit qu'il a surveillé le feu cette nuit. Les poissons gloussent. Eux, disent qu'ils sont une réserve de nourriture et qu'en ce sens, ils sont indispensables. Les mouches se font de plus en plus rare, les esprits cogitent. Finalement, l'heure fatidique arrive: Titi est le premier à aller voter.

Les votes terminés, Titi procède au dépouillement...

Le verdict tombe: 3 voix contre les poissons (1 voix contre Papy, 2 contre Mamy), 4 voix contre Moco ! Moco est éliminé ! Il part en miaulant et en se grattant pour nous laisser quelques puces...

 
  2 Commentaires

Confinement jour 4: mais où est donc passé le PQ ?

Jeudi 19 Mars 2020 à 20:05:15

 

Ce matin, la forme est au rendez-vous: les coquillages et les mouches, ca nourrit son homme ! Nous ne pouvons pas en dire autant de notre peau de singe: c'est rouge et ca gratte ! Il semblerait que Zab soit allergique à la nature, cela va être compliqué ! Sur le camp, Titi est très actif. On ne peut pas en dire autant de Moco et des poissons ! On voit des alliances se former, Moco est en danger: il y a de grandes chances qu'il se fasse éliminer.

Après le petit déjeuner, nous sommes partis faire notre expédition quotidienne. Il ne reste plus qu'une seule banane, il faut renouveler les stocks. Nous sommes tombés sur un cocotier. Nous avons voulu vérifier le célèbre proverbe "Les noix de coco, il paraît que tu tapes dans un cocotier, il en tombe dix"(1). Alors Titi a tapé dans le cocotier. Résultat: le proverbe est erroné, constatez par vous-même !

Après l'expédition, nous étions affammés. Nous avons donc cuit des pâtes pour changer un peu, que nous avons agrémentées de fromage rapé. Et la, ce fut le drame ! Ca y est, le paquet est vide ! Niet, nada ! Il ne reste plus le moindre petit bout de fromage. Je ne sais pas si Titi pourra s'en remettre. L'angoisse monte.

C'est avec une profonde tristesse que l'après-midi, nous nous sommes attaqués à l'aménagement de la cabane. Nous avons ajouté une porte et Titi s'est occupé de peindre l'extérieur. Nous avons maintenant un bon petit nid douillet protégé des animaux sauvages.

Ce n'est qu'en fin de journée que nous avons fait une découverte amère: en trois jours, nous avons consommé 3 rouleaux de PQ supplémentaires ! Et pourtant, nous avions mis en place le rationnement ! Qui n'obéit pas aux consignes ? Nous serions-nous trompés dans nos calculs ? Titi se charge de tout recompter, il ne nous reste maintenant plus que 236 rouleaux, il va falloir redoubler de prudence !

(1): c'est l'une des répliques du généralissime film "Ma vie en l'air", a propos des filles de perdues... Gilles Lellouche dit: "Les filles, il paraît que tu tapes dans un cocotier, il en tombe dix", ce à quoi Vincent Elbaz répond: "Une fille comme Charlotte, il faut taper dans 10 cocotiers, peut-être il en tombe une".

 
  2 Commentaires

Confinement jour 3: une cabane pour Titi

Mercredi 18 Mars 2020 à 20:08:47

 

Nous sommes de plus en plus faibles malgré les bananes. Ce matin, Titi s'est levé avec un léger mal de gorge. Il nous faut absolument trouver de l'eau douce. Moco ne miaule plus, mais il pisse partout. Finalement, les poissons n'ont pas d'inquiétude à avoir, nous boufferons le chat en premier. La folie nous guette. Nos sens sont de plus en plus vifs et aiguisés. Mais les mouches sont encore trop peu nombreuses, nous manquons de protéines.

Ce matin, après avoir avalé une banane, nous sommes partis en expédition au milieu de la jungle pour trouver le puits. Après des heures de recherche, nous l'avons finalement trouvé au milieu des broussailles, caché et minuscule. Cela nous a permis de nous réhydrater et de cuire des pâtes sans sel pour le repas du midi.

Après le déjeuner, quand le soleil était au plus haut, nous avons enfilé nos maillots de bain et sommes partis à la pêche. Nous avons trouvé de magnifiques coquillages. Comme nous avons maintenant le feu et l'eau, nous avons pu les cuire. C'était délicieux, ca nous change vraiment des pâtes !

Avec nos forces retrouvées, nous avons pu nous attaquer à la cabane. Il nous a fallut couper des branches, construire une structure en bois, que nous avons ensuite recouverte de feuillages.

C'est épuisé que Titi s'est endormi ce soir dans la cabane.

 
  3 Commentaires

Confinement jour 2: c'est enfin rentré dans le coco !

Mardi 17 Mars 2020 à 20:24:51

 

Toujours aucun signe de fièvre ni pour Titi, ni pour Zab. Pour Moco non plus. Cependant, il miaule toujours autant. Nous sommes faibles mais le moral reste bon. Nous n'avons toujours croisé personne. Les poissons se cachent, soupçonneraient-ils quelque chose ?

Ce matin, nous nous sommes levés à l'aube. Il était à peine 11h. La nuit a été froide, nous avons frôlé les 0 degrés. Il va falloir penser à construire une cabane. Au petit déjeuner, nous avons avalé chacun un coquillage de riz. Sec, c'était très sec ! Et croustillant. Nous avons du louper une étape de la recette. Demain, nous essayerons de les cuire pour voir si ca passe mieux. Mais pour cela, il nous faut absolument faire du feu. C'est notre priorité aujourd'hui.

Nous avons attendu que le soleil soit au zenith pour aller couper du bois. Ensuite, nous avons frotté un bambou bien sec avec un baton et de la paille de coco. Après trois heures d'acharnement, nous avons enfin obtenu une braise. Nous avons pu la mettre dans une boule de fibre de coco, et ce fut le miracle ! Cristina aurait été là, elle aurait été fière de nous.

Avant la tombée de la nuit, nous sommes partis en expédition. Nous avons trouvé des bananes, de quoi nous réhydrater en attendant de trouver de l'eau douce. Il nous faut absolument une alternative au chouchen. De retour au camp, nous avons pu reprendre quelques forces autour du feu.

Nous sommes maintenant bien organisés. Titi est en charge du rationnement, du feu, et de l'exploration. Demain, il se chargera de construire une cabane. Zab, quant à elle, s'occupe de peigner le chat. Quand la cabane sera construite, elle sera en charge de la tester.

 
  2 Commentaires

Confinement jour 1: la survie s'organise !

Lundi 16 Mars 2020 à 18:19:52

 

Cela fait maintenant 24h que nous sommes confinés. Pour le moment, tout va bien. Nous ne semblons pas contaminés. Ni Titi, ni Zab ne montrent de signes de fièvre. Nous continuons de surveiller notre temperature toutes les deux heures. Nous n'avons croisé personne. Le moral est plutôt bon. Le chat miaule, mais ça, c'est habituel. Les poissons sont encore là, mais pour combien de temps ?

La survie s'organise. Sur les 52 kg de pates achetées, il nous en reste 51,8. Hier soir, nous avons du ouvrir le dernier sachet de fromage râpé (merci Google d'avoir oublié de mettre "fromage râpé" sur la liste de courses !). Nous avons donc décidé de nous rationner, sinon, comment agrémenter nos pâtes ? Nous vivons dans l'angoisse d'avoir à manger des pâtes au beurre, sans fromage... mais nous tenons bons ! Afin de manger équilibré, nous nous préparons à devoir manger du riz pour accompagner les pâtes une fois par jour. Par chance, nous avons trouvé un coquillage sur la plage. Nous avons donc pu compter les rations: il nous reste 321 coquillages de riz (soient 160 jours à deux). Si j'avais su, je n'aurais pas négligé le nouvel an chinois et j'en aurais racheté ! Si seulement j'avais su...

Côté PQ, les stocks sont bons. Sur les 240 rouleaux que nous avons acquis, nous n'en avons utilisé qu'un seul. En 24h. Nous pouvons donc encore tenir 239 jours. Nous avons tout de même mis en place le rationnement: maximum une feuille par personne et par action, avec un maximum de deux actions autorisées par jour.

Nous nous préparons au pire. Nous avons donc commencé à confectionner des bougies, qui nous permettront de nous éclairer, de nous réchauffer et de garder le feu lorsqu'EDF cessera de nous approvisionner. Demain, nous prévoyons un atelier jardinage: il nous faut couper et ramasser du petit bois pour maintenir le feu.

En espérant pouvoir vous donner des nouvelles régulièrement, chers amis zabanautes, bonne survie à vous !

 
  5 Commentaires

Derniers commentaires




zabmam
04/5/2020
Lola
30/4/2020
zabmam
30/4/2020
zabmam
30/4/2020
zabmam
17/4/2020
zabmam
11/4/2020
Zab
11/4/2020
Zab
11/4/2020
zabmam
11/4/2020
zabmam
10/4/2020

Blogroll


Whylmiark
Ken
Angie
Brucenico
Nico
Perrine
Delphine
Gaelle
                     
Derniere mise à jour: 07/12/08 21:58